Rugby – Supersevens : la Section Paloise reine en son royaume

Rugby - Supersevens : la Section Paloise reine en son royaume

Le Capitaine Thibaut Hamonou a démontré une force impressionnante lors de la troisième étape du SuperSevens. Son trophée était si petit entre ses bras de déménageur qu’on aurait pu le confondre avec une planche de surf pour affronter les rouleaux de l’Atlantique. Mais malgré sa taille, le trophée n’a pas réussi à effacer le sourire radieux qui illuminait le visage des joueurs. Ils étaient fiers d’avoir accompli leur devoir et d’avoir enfin remporté l’étape à domicile. La défaite de l’année précédente contre leur rival monégasque avait laissé une pointe d’amertume qu’ils voulaient effacer. Et ils ont réussi avec brio en offrant au public une apothéose contre l’UBB avec une victoire éclatante de 42 à 7. Le rugby à VII un vendredi soir à la fin de septembre peut sembler être un pari risqué en termes d’ambiance. Mais contre toute attente, l’ambiance était électrique. Surtout lors du match au sommet contre Monaco, où la rivalité grandissante et les chamailleries sur le terrain ont ajouté du piment. L’entraîneur Geoffrey Lanne-Petit admet que Monaco a un statut particulier et qu’ils sont devenus un adversaire redouté. Mais c’est aussi grâce à cette rivalité que l’esprit de compétition est renforcé. Pour lui, chaque victoire contre Monaco est un gros challenge et une grande satisfaction. La finale de cette étape a été une véritable formalité pour les joueurs de la Section Paloise. Malgré quelques moments de suspense, leur supériorité a été écrasante. Les six essais ont été fêtés avec enthousiasme, mais l’absence de suspense a empêché une réelle extase chez les supporters. Néanmoins, les joueurs et le staff étaient ravis de leur performance et de la joie qu’ils ont pu apporter au public. Geoffrey Lanne-Petit se félicite d’avoir accompli la mission avec brio, en développant leur jeu et en remportant le titre. Dans un tour d’honneur empli de selfies avec les fans, les joueurs ont montré leur gratitude envers le public. Le président Bernard Pontneau a salué ses joueurs avec un sourire aux lèvres, concluant ainsi une belle journée. Malheureusement, tous les joueurs n’ont pas pu participer à la finale. Théo Attisogbe, blessé à la cage thoracique lors de la demi-finale, n’a pas pu prendre part au dernier match. Il passera des examens pour déterminer la gravité de sa blessure. En ce qui concerne la prochaine étape parisienne du SuperSevens, la Section Paloise connaît déjà son adversaire pour les quarts de finale : l’Aviron Bayonnais. Geoffrey Lanne-Petit se réjouit déjà à l’idée de commencer par un derby qui ajoutera encore plus de piquant à la compétition. Les autres quarts de finale seront Monaco contre le Stade Français, Baabaas contre le Racing 92, et l’UBB contre Clermont. La Section Paloise a réussi à offrir un spectacle inoubliable à son public lors de cette étape du SuperSevens. Avec une victoire éclatante à domicile et une ambiance électrique, ils ont conquis les cœurs des supporters. Maintenant, il ne reste plus qu’à se préparer pour la prochaine étape à Paris et continuer à donner le meilleur d’eux-mêmes pour remporter la victoire finale.

Source: larepubliquedespyrenees.fr

https://www.youtube.com/watch?v=GSJyiW4c87I

Rugby – Supersevens : la Section Paloise remporte la couronne

Hé, les fans de rugby ! Avez-vous entendu parler de la dernière victoire éclatante de la Section Paloise ? Si ce n’est pas le cas, vous êtes au bon endroit pour en savoir plus. Le Supersevens – la compétition de rugby à sept nouvellement créée en France – a été le théâtre de l’ascension de la Section Paloise, qui a remporté le tournoi avec style.

Une équipe indomptable

La Section Paloise, club de rugby basé à Pau, dans le sud-ouest de la France, est depuis longtemps réputée pour son talent et sa passion pour le sport. Et leur domination sur le terrain en a fait l’une des équipes les plus redoutables du Supersevens. Menée par des joueurs talentueux et déterminés, la Section Paloise a impressionné les amateurs de rugby avec son style de jeu vif et créatif.

Une victoire bien méritée

Dans cette compétition hautement compétitive, la Section Paloise a montré sa suprématie dès le début. Avec une série de performances impressionnantes et des victoires consécutives, l’équipe a rapidement gagné le cœur des fans. Leur détermination et leur cohésion en équipe ont été les ingrédients clés de leur succès.

Le Supersevens a réuni des équipes de haut niveau telles que le Racing 92, le Stade Toulousain et le Stade Français, mais aucun d’entre eux n’a pu rivaliser avec le charme de la Section Paloise. Leur victoire incontestable a été saluée par les supporters, qui ont applaudi ces guerriers du rugby.

Vive la Section Paloise !

La Section Paloise peut se vanter d’avoir remporté cette compétition avec brio, mais ils comptent également sur le soutien inconditionnel de leur fidèle public. Les fans de rugby ont rempli les gradins, créant une ambiance électrique lors de chaque match. Cette victoire est donc également celle des supporters, qui ont fait preuve d’une passion indéfectible pour leur équipe.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la victoire de la Section Paloise au Supersevens, vous pouvez consulter l’article complet ici. Rejoignez-nous pour célébrer ce triomphe bien mérité et pour soutenir la Section Paloise dans leurs futures conquêtes rugbystiques.

Alors, fan de rugby, que pensez-vous de cette victoire de la Section Paloise ? N’hésitez pas à partager vos réactions dans les commentaires ci-dessous !