Rugby – Supersevens : la Section Paloise magistrale à Lyon

Rugby - Supersevens : la Section Paloise magistrale à Lyon

Cette élimination prématurée est une situation inhabituelle pour le club, qui n’était arrivée qu’une seule fois auparavant, lors de la deuxième étape de la saison 2021 à Toulouse, une semaine après avoir remporté l’étape d’Aix-en-Provence. Mais cette déconvenue a eu un effet positif, déclenchant un vent de révolte au sein de l’équipe. Et une semaine plus tard, il est clair que Geoffrey Lanne-Petit peut se sentir galvanisé par la sensation d’avoir accompli sa mission avec brio.

Talent et caractère

La Section Paloise, toujours déterminée à se qualifier pour la grande finale et à ne faire appel à aucun remplaçant, a retrouvé sa confiance lors de la deuxième étape à Lyon. Emmenée par des joueurs d’expérience tels que Colombet, Carol, Hamonou et Attissogbé, ainsi que par quelques révélations comme Ebenezer Tshimanga et Axel Desperes, l’équipe béarnaise a montré de la détermination pour se frayer un chemin jusqu’en finale.

Lors de son premier match contre Clermont, la Section était encore un peu timide, mais s’est finalement libérée pour remporter la victoire sans trop de difficulté (28-17). Par la suite, l’équipe n’a fait qu’une bouchée de l’UBB en quart de finale, avec une victoire écrasante de 56-5. Le derby contre l’Aviron Bayonnais a suivi la même dynamique, avec une victoire incontestable de 45-7.

Avant de remporter la couronne, il restait à affronter Monaco, un adversaire redoutable qui avait déjà remporté trois des quatre finales estivales du circuit cette année. Mais cela n’a pas intimidé les jeunes joueurs de la Section Paloise, qui ont fait jeu égal avec Monaco et ont même réussi à prendre l’avantage grâce à un essai de Thomas Carol après la sirène (31-26). C’est la deuxième finale perdue en deux semaines pour l’équipe monégasque, qui avait également été battue par l’UBB à Clermont. Quant à Pau, c’est la troisième victoire d’étape sur ce circuit depuis 2021.

La dernière étape du Supersevens se déroulera vendredi prochain au Hameau. Pau pourra aborder cette étape l’esprit tranquille, car avec cette victoire, la Section est déjà qualifiée pour la finale qui se tiendra le 22 octobre, lendemain des demi-finales de la Coupe du monde de rugby à Paris La Défense Arena. Ils ont donc toutes les raisons de prétendre au titre suprême.

Source: larepubliquedespyrenees.fr