RUGBY. Selon un journaliste étranger, ce minot doit quitter le Top 14 pour devenir  »l’héritier de Skelton »

RUGBY. Selon un journaliste étranger, ce minot doit quitter le Top 14 pour devenir ''l'héritier de Skelton''

Miles Amatosero : la nouvelle sensation du rugby australien attendue avec impatience chez les Wallabies Le monde du rugby ne cesse de produire des talents incroyables, et l’Australie ne fait pas exception à la règle. L’analyste et journaliste australien Nick Bishop a récemment attiré l’attention sur une pépite formée à l’ASM Clermont Auvergne, Miles Amatosero, qui est maintenant très attendue avec l’équipe nationale australienne, les Wallabies. Dans un article publié sur Rugby Pass, Nick Bishop décrit Miles Amatosero comme « l’héritier de Will Skelton avec les Wallabies ». Ancien analyste travaillant aux côtés de grands entraîneurs tels que Graham Henry et Stuart Lancaster, Bishop estime que le rugby australien souffre actuellement d’une fuite de talents, ce qui entraîne un pessimisme généralisé dans le pays. Selon lui, de nombreux jeunes talents australiens développent leur jeu à l’étranger et progressent beaucoup plus rapidement qu’ils ne l’auraient fait dans leur propre pays. Parmi ces joueurs prometteurs, Miles Amatosero se distingue particulièrement. Bishop le décrit comme « le jeune homme dont les épaules portent tant d’espoirs pour l’avenir ». Dans son analyse, Bishop compare Miles Amatosero à Brodie Retallick, un jeune joueur néo-zélandais de talent. Il loue les qualités de Miles tels que sa maîtrise du ballon et sa force physique. Cependant, il souligne également le fait que le joueur a tendance à manquer de discipline sur le terrain. Malgré cela, les dirigeants du rugby australien auraient été séduits par les performances de Miles Amatosero et l’attendent avec impatience aux Waratahs en 2024, où il poursuivra sa carrière. Miles Amatosero est un véritable phénomène physique, mesurant 2,03 mètres pour 125 kilos. Arrivé à Clermont en 2020 à seulement 18 ans, il a progressivement gagné sa place dans l’équipe et a disputé 31 matchs avec l’ASM Clermont Auvergne avant de retourner en Australie. Le club auvergnat le compare déjà à Will Skelton, un autre deuxième ligne australien talentueux évoluant actuellement au Stade Rochelais en France. Miles Amatosero est décrit comme un « gros porteur de balle » qui pourrait faire des ravages dans les zones de combat. L’arrivée de Miles Amatosero chez les Wallabies représente une chance pour l’Australie de renverser la tendance et de se rétablir dans le monde du rugby. Alors que Nick Bishop critique la tendance du rugby australien à ignorer les joueurs lourds qui ne correspondent pas au style de jeu du Super Rugby, il met en avant des talents tels que Miles Amatosero pour aider le pays à renouer avec la victoire. En résumé, Miles Amatosero est une pépite du rugby australien qui suscite beaucoup d’attentes. Son potentiel physique et ses compétences avec le ballon en font un joueur à surveiller de près dans les années à venir. Avec l’espoir de voir Miles Amatosero briller sous le maillot des Wallabies, le rugby australien pourrait bien retrouver sa gloire d’antan.

Source: lerugbynistere.fr

https://www.youtube.com/watch?v=SDW3HOmdVKQ