Rugby – Section Paloise : l’ultimatum de trois actionnaires à Bernard Pontneau

Rugby - Section Paloise : l'ultimatum de trois actionnaires à Bernard Pontneau

La Section Paloise : l’ultimatum des actionnaires à Bernard Pontneau

Une situation délicate pour le président de la Section Paloise

A la veille du conseil d’administration du club, trois actionnaires ont publié un communiqué pour clarifier leur position. Ils évoquent une éventuelle extension du mandat de Bernard Pontneau, mais estiment que son avenir à la tête du club ne va pas au-delà de juin 2024.

Des tensions déjà manifestées début novembre

Les premières tensions ont éclaté début novembre avec la fuite d’une lettre de Marc Tournier, l’un des principaux actionnaires du club. Dans cette lettre, il critiquait vivement la gouvernance et la gestion financière de Bernard Pontneau, président du club depuis 2006.

L’inquiétude des actionnaires sur la situation financière du club

Dans leur communiqué, les actionnaires expriment leurs inquiétudes concernant la situation financière du club. Ils citent notamment une perte d’exploitation de 2,39 millions d’euros pour la saison en cours et un budget anticipant une nouvelle perte d’exploitation de 550 000 euros. Selon eux, les fonds propres du club (3,5 millions d’euros) risquent d’être insuffisants pour absorber un nouveau déficit compte tenu des exigences financières du Top 14.

L’ultimatum des actionnaires

Dans un ultimatum adressé à Bernard Pontneau lors de l’assemblée générale de la holding « Avenir Top 14 Vert et Blanc », les actionnaires ont fixé deux conditions pour sa réélection. Premièrement, la poursuite de son mandat jusqu’à la fin de la saison sportive, c’est-à-dire jusqu’à l’été prochain. Deuxièmement, la présentation d’un bilan de son mandat et de nouvelles modalités de gouvernance permettant à la holding de prendre position pour la suite du mandat.

En résumé, les actionnaires de la Section Paloise ont exprimé leurs inquiétudes concernant la gestion financière du club et ont fixé des conditions à la réélection de Bernard Pontneau en tant que président. La situation reste tendue et il faudra attendre la décision du conseil d’administration pour connaître la suite des événements.

Source: larepubliquedespyrenees.fr

Rugby – Section Paloise : l’ultimatum de trois actionnaires à Bernard Pontneau

Trois actionnaires de la Section Paloise mettent Bernard Pontneau face à un ultimatum décisif

Le monde du rugby est en ébullition à Pau, où trois actionnaires importants de la Section Paloise ont décidé de mettre le président Bernard Pontneau face à un ultimatum. Cette annonce a secoué la communauté rugbyistique et suscité des réactions passionnées chez les supporters de l’équipe.

Dans une lettre ouverte publiée récemment, les actionnaires – dont les noms n’ont pas été divulgués – ont exprimé leur mécontentement quant à la gestion de la Section Paloise par Pontneau. Ils exigent des résultats concrets rapidement, faute de quoi ils envisagent de retirer leur soutien financier au club.

Cette menace ne peut être prise à la légère, car ces trois actionnaires ont joué un rôle clé dans le développement de la Section Paloise ces dernières années. Leur implication et leur soutien financier ont permis au club de faire face à de nombreux défis et de se maintenir à un niveau compétitif dans le championnat de rugby français.

Dans leur lettre, les actionnaires ont souligné plusieurs préoccupations, notamment les mauvais résultats sportifs de l’équipe, le manque de vision stratégique, les problèmes de recrutement et la gestion des finances du club. Ils estiment que des changements doivent être effectués rapidement pour redonner un nouvel élan à la Section Paloise.

Cet ultimatum intervient à un moment crucial pour le club, qui connaît actuellement des difficultés sur le terrain. En effet, la Section Paloise a connu une série de défaites consécutives en championnat, ce qui a incité les supporters à exprimer leur frustration et leur déception.

Bernard Pontneau, pour sa part, a réagi à cette lettre ouverte en reconnaissant les problèmes rencontrés par le club et en se montrant ouvert au dialogue. Il a assuré aux actionnaires qu’il prendra en compte leurs demandes et mettra tout en œuvre pour redresser la barre et retrouver de la stabilité au sein de l’équipe.

Il reste désormais à voir comment cette situation évoluera et si les trois actionnaires maintiendront leur ultimatum. En attendant, les supporters de la Section Paloise espèrent que ces tensions internes ne nuiront pas à l’équipe sur le terrain et qu’elles serviront plutôt de catalyseur pour un renouveau au sein du club.

Pour plus d’informations sur ce sujet, veuillez consulter l’article complet : Trois actionnaires de la Section Paloise mettent Bernard Pontneau face à un ultimatum décisif.