Rugby – Pro D2. Eglaine percutant, Blanc-Mappaz altruiste, Manu pas payé… les tops et les flops du FCG à Montauban

Rugby - Pro D2. Eglaine percutant, Blanc-Mappaz altruiste, Manu pas payé... les tops et les flops du FCG à Montauban

Le FCG remporte une belle victoire à Montauban avec un score final de 28 à 11 lors de la 16e journée de Pro D2. Voici les points marquants de ce match captivant. LES TOPS Steeve Blanc-Mappaz : En plus de ses 5 essais cette saison, le troisième ligne alpin a également brillé en tant que passeur décisif lors de ce match. Sa course tranchante et sa passe à Ezcurra ont permis au FCG de prendre l’avantage au score, et il a également offert le dernier essai du match à Talalelei Gray. Son jeu en touche a également été impressionnant. Eli Eglaine : Malgré sa quatrième titularisation de la saison, le pilier gauche a livré une performance solide pendant 55 minutes. Il a marqué le premier essai du FCG en jouant crânement une pénalité à 5 mètres de l’en-but adverse. Sa maturité et sa puissance ont été déterminantes dans la victoire de l’équipe. Pierce Phillips : Le deuxième ligne anglais a été un véritable roc pendant toute la durée du match. Son interception et son contre en touche ont permis de soulager la pression sur le FCG. Sa présence physique dans les mauls a également été précieuse pour empêcher les Montalbanais de marquer des essais. Les remplaçants du FCG : Comme lors du match contre Provence Rugby la semaine dernière, les huit remplaçants du FCG ont une fois de plus apporté une énergie supplémentaire à l’équipe. Leur détermination a fait plier les adversaires en difficulté lors de la deuxième mi-temps. Une mention spéciale à Massa pour ses lancers en touche précis et ses percussions, ainsi qu’à Couilloud pour sa dynamique dans les temps forts de l’équipe. Bautista Ezcurra : Bien que parfois brouillon, l’Argentin incarne l’état d’esprit et la fougue de l’équipe du FCG. Sa course rageuse au soutien de Blanc-Mappaz a également été déterminante pour le deuxième essai de l’équipe. Sa combativité exemplifie l’identité de cette équipe de Grenoble. On a aimé : l’hommage de Nicolas Nadau L’entraîneur du FCG, Nicolas Nadau, a rendu un bel hommage à Cédric Rosalen, ancien joueur et entraîneur de Narbonne et Montauban, décédé récemment. Il a salué la présence de bons numéros 10 sur le terrain, dont Sam Davies, en rappelant le talent de Rosalen dans ce poste. ENTRE TOP ET FLOP Atu Manu : Bien que titulaire pour la troisième fois de la saison, le centre tongien a été exclu pour la deuxième fois avec un carton jaune. Malgré cela, son absence n’a pas eu un grand impact sur l’équipe, qui a réussi à marquer des points pendant cette période. Sa puissance de percussion est toujours un atout pour l’équipe, et il semble être sur la bonne voie pour retrouver sa meilleure forme. La première période des Grenoblois : Malgré le score final en leur faveur, le FCG a connu sa pire première mi-temps de la saison à Montauban. Ils ont manqué d’agressivité, ont été indisciplinés avec de nombreuses pénalités et n’ont pas réussi à marquer d’essais malgré plusieurs occasions. Heureusement, le match dure 80 minutes, et l’équipe a réussi à se reprendre par la suite. Julien Farnoux : L’arrière du FCG n’a pas été à son meilleur niveau lors de ce match. Il a eu du mal sous les ballons aériens, et n’a pas fait les bons choix de course ou de passe, manquant ainsi quelques bonnes opportunités près de l’en-but adverse. LES ÉTOILES FCG DU MATCH – Blanc-Mappaz *** – Eglaine ** – Phillips ** – Bar. Couilloud ** – B. Ezcurra * – B. Massa * Ce match a été marqué par de belles performances individuelles et une solidarité de l’équipe qui a permis au FCG de remporter une victoire convaincante. Il ne reste plus qu’à espérer que cette dynamique se poursuive lors des prochains matchs de la saison. Allez le FCG !

Source: ledauphine.com

Rugby – Pro D2 : Eglaine percutant, Blanc-Mappaz altruiste, Manu pas payé… les tops et les flops du FCG à Montauban

Eglaine, le dynamiteur

Le FCG a donné du fil à retordre à Montauban lors de leur dernier match en Pro D2. Et si l’équipe grenobloise a réussi à s’imposer avec brio, c’est notamment grâce à la performance exceptionnelle de leur ailier, Eglaine. Avec sa vitesse de course et sa capacité à percer les lignes adverses, il a été un véritable dynamiteur pour son équipe. Ses déplacements rapides ont désarçonné la défense montalbanaise et il a réussi à inscrire un essai crucial pour la victoire de son équipe.

Blanc-Mappaz, le généreux

Autre joueur qui s’est démarqué lors de ce match, c’est le troisième ligne du FCG, Blanc-Mappaz. Non seulement il a été très solide en défense, mais il s’est aussi montré très altruiste en offrant plusieurs passes décisives à ses coéquipiers. Son sens du jeu collectif a permis au FCG de mettre en place de belles actions et de marquer des points importants. Un vrai leader sur le terrain, il a su motiver l’équipe et la guider vers la victoire.

Manu, laissé pour compte

Malheureusement, tous les joueurs du FCG n’ont pas eu de chance lors de ce match à Montauban. C’est notamment le cas de Manu, qui, malgré ses bonnes prestations, n’a toujours pas été payé par le club. Une situation difficile pour ce joueur talentueux qui donne tout sur le terrain. Espérons que le club règle rapidement ce problème de paiement afin de ne pas perturber la performance de ce joueur clé pour l’équipe.

Pour lire l’article complet sur le match du FCG à Montauban, cliquez ici : « Rugby – Pro D2 : Les moments forts et les déceptions du FCG lors de leur match à Montauban ».

https://www.youtube.com/watch?v=PyCj9JjRIX8