Rugby : non-sélectionnable pour la Coupe du monde, Emmanuel Meafou est naturalisé français et postule chez les …

Rugby : non-sélectionnable pour la Coupe du monde, Emmanuel Meafou est naturalisé français et postule chez les ...

En route vers le XV de France : Emmanuel Meafou obtient la citoyenneté française

Le tempérament atypique du deuxième ligne du Stade Toulousain, Emmanuel Meafou, pourrait lui ouvrir les portes de l’équipe de France lors du prochain Tournoi, en février et mars 2024.

Une naturalisation tant attendue

Après plusieurs mois dans le viseur du XV de France mais non-sélectionnable pour la Coupe du monde, Emmanuel Meafou, le deuxième ligne d’origine néo-zélandaise et australienne, a finalement obtenu la citoyenneté française. La commune de Bruguières, où réside le joueur, a annoncé cette bonne nouvelle le jeudi 9 novembre. Agé de 25 ans, le joueur du Stade Toulousain est désormais éligible pour jouer sous le maillot bleu.

Excellent depuis trois saisons avec Toulouse, Emmanuel Meafou aurait pu participer à la Coupe du monde. Malheureusement, une demande de dérogation émise par la Fédération française de rugby avait été rejetée par World Rugby, en raison du temps qu’il lui manquait pour remplir les critères de naturalisation (cinq années de résidence en France).

Une future carrière internationale prometteuse

Il est désormais fort probable de voir Emmanuel Meafou endosser le maillot bleu dès le prochain Tournoi des Six Nations. En effet, les premiers contacts entre le joueur et le staff de l’équipe de France remontent à deux ans. Fabien Galthié avait même exprimé son souhait de « capturer » le joueur au printemps dernier et l’avait convoqué pour un rassemblement lors du dernier Tournoi.

Le profil atypique d’Emmanuel Meafou, avec ses 2,03 mètres et son poids de 145 kg, apporterait une réelle plus-value à l’équipe de France. Excellent en mêlée et difficile à arrêter près de la ligne adverse, le joueur du Stade Toulousain comblerait le vide laissé par le retrait de Romain Taofifenua. Ce dernier, remplaçant lors de la dernière Coupe du monde, n’a pas un profil spécifiquement adapté à ce poste tandis que Thibaud Flament, titulaire lors de la compétition, est plus à l’aise en numéro 4.

La question de Paul Willemse reste également en suspens, le joueur ayant été perturbé par des blessures qui l’ont privé de la dernière Coupe du monde. Quant à Bastien Chalureau, troisième dans la hiérarchie, il sera jugé en appel la semaine prochaine après avoir été condamné en première instance pour violences racistes.

Le XV de France pourra donc compter sur Emmanuel Meafou pour renforcer ses rangs lors des prochaines compétitions internationales. Avec son talent et son physique impressionnant, le deuxième ligne du Stade Toulousain pourrait bien devenir l’un des piliers de l’équipe de France dans les années à venir.

Source: francetvinfo.fr