Rugby : «Mon retour agace les cons», réplique Bernard Laporte

Rugby : «Mon retour agace les cons», réplique Bernard Laporte

Bernard Laporte répond à ses détracteurs

Le franc-parler de Laporte

Dans une récente interview sur RMC Sport, Bernard Laporte, le nouveau Directeur du rugby de Montpellier, a répondu à ceux qui critiquent son retour dans le monde du rugby. Avec son franc-parler légendaire, Laporte n’a pas mâché ses mots.

« Mon retour agace les cons »

Interrogé sur la possibilité que sa nomination déplaise à certains, Laporte a répondu: « Mon retour agace les cons. Mais des cons, il y en a partout et ceux-là ne m’intéressent pas. » Il a ensuite enchaîné en disant: « Les jaloux et les aigris, je ne leur réponds pas, et surtout je ne les écoute pas. C’est aussi simple que ça. »

Une situation judiciaire à rappeler

Outre sa nomination controversée, Laporte a également rappelé sa situation judiciaire. « Il y a une loi en France. En France, il y a une présomption d’innocence. Je suis convaincu que je n’ai rien fait. Je respecterai la justice mais la présomption d’innocence, c’est la présomption d’innocence. Je ne suis pas empêché d’entraîner aujourd’hui, de travailler dans le rugby professionnel. Je ne vois pas pourquoi on me reprocherait quoi que ce soit à partir du moment où c’est légal. »

Un contrat de trois ans malgré le procès en appel

Enfin, concernant son contrat de trois ans avec Mohed Altrad, président du MHR, Laporte a été catégorique. Même en cas de condamnation en appel, il compte bien rester en poste à Montpellier. Des propos qui pourraient ne pas jouer en sa faveur lors de son prochain procès…

Dans tous les cas, Bernard Laporte ne se laisse pas démonter par les critiques et compte bien poursuivre sa carrière dans le monde du rugby.

Source: lefigaro.fr