Rugby : les Espoirs du Stade Rochelais poursuivent leur sans-faute avec un 2e bonus offensif à domicile (29-24)

Rugby : les Espoirs du Stade Rochelais poursuivent leur sans-faute avec un 2e bonus offensif à domicile (29-24)

Chaque équipe est repartie avec un bonus en poche lors de la rencontre épique entre le Stade Rochelais et Clermont. Les débats ont été équilibrés et les temps forts se sont succédé, rythmant cette rencontre intense. Avec une victoire de 29-24, le Stade Rochelais repart avec 5 précieux points, tandis que Clermont aurait été cruellement déçu de rentrer les mains vides. Selon l’heure d’arrivée des spectateurs, leurs premières impressions de la partie pouvaient varier, tant les deux équipes ont eu des moments forts marqués par des périodes plus faibles ponctuées d’erreurs.

Un début de match explosif pour La Rochelle

La Rochelle, qui avait fait quelques changements dans son groupe de 23 joueurs suite à deux victoires précédentes, a pris un départ tonitruant. En seulement quatre minutes, ils ont marqué deux essais (5-3 à la 7e minute, puis 10-3 à la 11e minute). Le premier a été inscrit grâce à un mouvement bien exécuté après une touche volée, conclu par William Wright. Le second est survenu suite à une imposante action collective menée par Tom Sarthou. Cependant, les jeunes joueurs de Clermont ont montré une grande détermination, avec une puissance impressionnante dans l’axe, une arrière-garde solide et beaucoup d’imagination. Ils ont exploité le manque de repères des nouveaux venus maritimes Theo Williamson et Tomasi Seru, créant des occasions en poussant sans cesse La Rochelle à commettre des fautes. Les Jaune et Bleu ont ainsi pris l’avantage en première période (14-10), creusant même un écart que l’on pensait insurmontable (21-10 à la 45e minute).

Le pouvoir de réaction du Stade Rochelais

Mais les joueurs de La Rochelle n’ont pas manqué de caractère. Sous l’impulsion de Tyreese Leupolu, impressionnant en deuxième ligne, d’Édouard Richer, de Simeli Daunivucu (remarquable à l’ouverture) et de Lucas Zamora, qui est entré en cours de jeu, ils ont répondu à l’indiscipline clermontoise en cinq minutes seulement. Tomasi Seru a marqué un essai suite à une nouvelle action collective, ramenant le score à 21-17 à la 50e minute, puis Simeli Daunivucu a surpris la défense en inscrivant un essai après une course puissante près du ruck, portant le score à 24-21 à la 55e minute. Finalement, La Rochelle a décroché le bonus offensif à la 70e minute grâce à Della Schiava, portant le score à 29-21. Cependant, conscient que repartir sans aucun point serait très frustrant, Clermont a poussé jusqu’au bout et a obtenu une pénalité à la 80e+3 pour terminer la rencontre sur un score de 29-24.

Interrogé après le match, Sébastien Morel, le manager de la jeune garde rochelaise, a souligné la difficulté de gérer les attentes croissantes du groupe. Malgré la victoire et le bonus offensif, il a souligné que tout n’était pas encore parfait et que certains aspects du jeu devaient être améliorés. Néanmoins, il a salué les bonnes choses réalisées par son équipe, notamment dans la capacité à réagir après être passée en déficit de 10-21 au score. Ce match intense et engagé a montré que les deux équipes avaient du talent et de la détermination, promettant de belles rencontres à venir.

Source: sudouest.fr