Rugby (Fédérale 2) : Lormont méritait le bonus offensif contre Surgères

Rugby (Fédérale 2) : Lormont méritait le bonus offensif contre Surgères

Par Georges Bonhoure Publié le 12/11/2023 à 19h10. Grâce à deux moments de génie, les Lormontais remportent une victoire écrasante contre les Maritimes, manquant de peu le bonus défensif. Les conditions météorologiques de la semaine ont contraint les deux équipes à jouer sur terrain synthétique. Cette variante a joué un rôle crucial pour les entraîneurs lormontais, qui ont vu l’occasion de mettre davantage de rythme face à une équipe adverse qui préfère les terrains boueux. Dès la 2e minute, Galindo ouvre le score sur pénalité, donnant aux Lormontais un avantage de 3-0. Malgré le temps qui se couvre, les Surgériens montrent qu’ils sont à l’aise tant dans le jeu d’attaque que dans celui de défense. Un essai en bout de ligne de l’arrière Leif en est la preuve, empêchant ainsi les Lormontais de penser que la rencontre serait facile (5-3, 9e minute). Mais le talentueux Galindo résout le problème à la 14e minute en profitant d’un carton blanc contre les visiteurs pour envoyer Mancebo inscrire un superbe essai transformé, portant le score à 10-5. Dix minutes plus tard, le talonneur Claudey profite d’un cafouillage dans les 22 mètres adverses pour marquer un nouvel essai, offrant ainsi aux Lormontais une avance de sept points (17-5, 25e minute). Après un essai de Chenin pour les visiteurs à la 29e minute, les Tangos se retrouvent à leur tour en difficulté, avec un carton jaune pour Taofifenua à la 42e minute. Surgères en profite pour réduire l’écart grâce à une pénalité avant la mi-temps, portant le score à 17-8. La deuxième mi-temps démarre de façon explosive pour les Maritimes, qui imposent un rythme rapide et poussent les Lormontais à la faute. Ces derniers peinent à contenir les avancées des avants visiteurs, mais finissent par se remettre en selle grâce à une pénalité réussie par Guenin (17-11, 49e minute). Galindo répond cinq minutes plus tard, portant le score à 20-11. Le carton rouge de Landriau à la 60e minute sera coûteux pour Surgères. Galindo et Paiva inscrivent deux magnifiques essais en deux minutes, parcourant plus de 40 mètres en passant aisément à travers la défense adversaire (34-4, 70e minute). L’ouvreur visiteur ajoute une pénalité à la 63e minute. Avec le bonus en poche, les Lormontais pensaient avoir fait le plus dur, mais les Maritimes ne se sont pas laissés faire et ont marqué un essai à la dernière minute grâce à Landriau, transformé (34-21, 84e minute). La victoire des Lormontais n’apporte que 4 points, alors qu’ils méritaient mieux. De leur côté, les Surgériens sont frustrés, espérant un meilleur résultat.

Source: sudouest.fr