Rugby/Fédérale 1. Mauléon se venge et recolle à Oloron

Rugby/Fédérale 1. Mauléon se venge et recolle à Oloron

Au terme d’un affrontement digne des plus grands combats épiques, ce sont finalement les Basques qui ont pris leur revanche en remportant la victoire sur le score de 21 à 16. Comme prévu, le dénouement de cette rencontre a été long à se dessiner. Les deux équipes ont justifié leur statut de meilleures défenses de la poule en annulant toutes les velléités offensives de leurs adversaires. Le match a été marqué par une nette domination d’Oloron en mêlée, mais le choix d’opter pour des épreuves de force plutôt que de marquer des points n’a pas porté ses fruits pour les joueurs de Béarn car le pack souletin a réussi à se dégager. Les visiteurs ont préféré tenter des pénalités plutôt que de chercher les poteaux, et Livoti a ainsi réussi à marquer sa deuxième pénalité de la journée (0-6, 28e). Comme lors du match précédent face à Barbezieux, le SAM a mis du temps à rentrer dans son match. Brocal a réduit l’écart avant que ne commence une incroyable succession de fautes des Oloronais, entrainant les exclusions temporaires de Rassinfosse et Allouache juste avant la pause. Les deux équipes ont pu regretter leur inefficacité lors de la première mi-temps, qui s’est soldée sur le score de 3 à 6. Les visiteurs ont manqué de concrétiser plusieurs occasions, notamment la percée de 30 mètres du pilier El Khamissi à la 20e minute et le petit côté joué par Rifon à la 26e minute. La fiche technique du match est la suivante : – Mauléon : Ont joué : Pribat (Urruty, 57e), Larroude, A.Carrique, Gourg (Eppherre, 62e), Queheille (Perez, 78e), (o) Aguer, (m) Brocal, Orabe, Aubame (T.Loustau, 70e), Caballero, Jezequellou (Ainciburu, 51e), Le Tiec (cap), Pelaez (Aguerre, 51e), Perez (Etcheberry, 41e), Raschetti (X.Loustau, 66e). Entraîneurs : Didier Moustirats et Philippe Hontaas. – Oloron : Ont joué : Claverie-Rospide, Demon, Boucau, Live (Labadie, 51e), Letellier (Latournerie, 61e), (o) Livoti, (m) Rifon (Arroyo, 76e), Rassinfosse (Romeo, 51e), Panigai (D.Crampe, 64e), Marco, Crampe, Allouache (cap), Berhabe (Tomuli, 51e), Ramirez (Incagaray, 51e puis Ramirez, 69e), El Khamissy (Moncade, 49e). Entraîneurs : Jean-Michel Tauzin et Nicolas Picabea. – Arbitre : Hugo Lavigne (Nouvelle Aquitaine). – Pour Mauléon : 2 essais Queheille (50e), Brocal (57e), 1 transformation (58e) et 3 pénalités (34e, 60e, 80e+2) Brocal. – Pour Oloron : 1 essai Crampe (75e), 1 transformation (75e) et 3 pénalités (10e, 28e, 80e+4) Livoti. – Cartons jaunes : Etcheberry (73e) pour Mauléon, Rassinfosse (36e), Allouache (38e) pour Oloron. – Carton rouge : Claverie-Rospide (43e). Dès le retour des vestiaires, le FCO s’est retrouvé réduit à 12 joueurs suite à un plaquage dangereux de Claverie-Rospide sur Caballero (43e). Bien que Mauléon n’ait pas immédiatement profité de cette supériorité numérique, cela n’a été qu’une question de temps. À la 50e minute, Pette Queheille a marqué un essai en coin après une touche près de l’en-but oloronais (8-6, 50e). Mauléon a pris l’avantage pour la première fois dans le match. Malgré cette pression bleue d’Oloron, qui avait obtenu une pénalité à 5 mètres de la ligne, l’équipe n’a pas su concrétiser cette occasion décisive. L’équipe du SAM a décidé de remonter le ballon plutôt que de se dégager, et ça a payé car Brocal a inscrit un essai assassin de 90 mètres en contre, qu’il a lui-même transformé (15-6, 58e). Le score est passé à 18-6 deux minutes plus tard grâce à une pénalité toujours réussie par le demi de mêlée argentin du SAM. Il restait alors 20 minutes à Oloron pour au moins obtenir le point de bonus. Ce point a été obtenu par la mêlée avancée de l’équipe qui s’est effondrée dans l’en-but souletin après une touche (18-13, 75e). Brocal pensait avoir scellé le sort du match en ajoutant 3 points dans les arrêts de jeu, mais Livoti, très performant ce dimanche, a eu le dernier mot en offrant un bonus défensif mérité aux Béarnais. Avec cette victoire, Mauléon remonte à la 4e place, à un point d’Oloron qui est 3e au classement. Voici les réactions des entraîneurs et des joueurs après le match : – Philippe Hontaas (entraîneur de Mauléon) : « Si nous voulions prétendre à quelque chose dans cette poule, il nous fallait remporter trois victoires dans ce bloc. C’est chose faite, bien que cela n’ait pas été facile. Le contenu du match est plutôt positif, nous avons essayé de jouer en déplaçant le ballon au maximum. Nous avons souffert en touche lors de la première mi-temps, mais cela s’est inversé en seconde période. C’est dommage de ne pas avoir empêché Oloron de récupérer le bonus, mais c’est déjà bien d’avoir remporté la victoire. Après 11 matchs, nous sommes dans la course pour la qualification, c’était notre objectif. » – Léo Le Tiec (capitaine de Mauléon) : « Nous nous sommes ressaisis avant ce dernier bloc, nous nous sommes parlé franchement comme des adultes. Nous terminons le bloc et l’année de la meilleure des manières. Félicitations à Oloron qui nous a offert une belle opposition dans le combat. La victoire n’en est que plus belle. Tout n’a pas été parfait, notamment en conquête, mais nous retiendrons surtout cette victoire et nous allons faire la fête ce soir. » – Jean-Michel Tauzin (entraîneur d’Oloron) : « Nous avions dit à nos joueurs qu’il faudrait être à 100% pour gagner ce match. Nous ne l’avons pas du tout été. Notre discipline a été catastrophique, tout comme notre conquête. Avec le peu de ballons que nous avons eus, nous n’avons pas réussi à finir loin. Peut-être qu’avec une ou deux occasions de plus, le résultat aurait été différent, mais nous avons manqué d’opportunités. Mauléon a été fidèle à ce que nous attendions, plus vaillants que nous. Nous ramenons au moins un point en jouant une mi-temps à 14, ce n’est quand même pas si mal. » – Nicolas Allouache (capitaine d’Oloron) : « C’est dommage, car nous avons bien démarré. Puis nous avons connu une baisse de régime. Nous avons commis trop de fautes, nous sommes passés à 12 à un moment donné, c’était trop compliqué pour espérer une victoire ici. Ramener un point est un moindre mal. Il ne faut pas remettre en question tout notre travail, car nous avons bien débuté la saison et nous espérons que cela se poursuivra en 2024. » Une belle rencontre qui a tenu toutes ses promesses, avec un retournement de situation et une victoire méritée pour Mauléon. Les deux équipes ont montré leur potentiel et leur détermination tout au long du match, offrant un spectacle de qualité aux spectateurs présents dans les tribunes du stade Marius-Rodrigo. La lutte pour les places qualificatives continue et promet encore de nombreux rebondissements dans cette compétition passionnante.

Source: larepubliquedespyrenees.fr

Rugby/Fédérale 1 : Mauléon se venge et recolle à Oloron

Rugby/Fédérale 1 : Mauléon signe une victoire cruciale contre Oloron

Le rugby est un sport empreint de rivalité et de revanche, et c’est précisément ce que Mauléon a démontré lors de sa dernière rencontre contre Oloron en Fédérale 1. Les joueurs de Mauléon ont pris leur revanche sur leur rival historique en signant une victoire cruciale qui leur permet de recoller au classement.

Dans un match haletant et disputé, les deux équipes ont montré un niveau de jeu impressionnant. Les Mauléonnais, soutenus par leur public fervent, ont su se surpasser pour infliger une défaite à leurs adversaires du jour. Guidés par leur capitaine, ils ont su allier force et intelligence pour déstabiliser la défense d’Oloron et inscrire les points nécessaires à leur victoire.

Cette victoire revêt une importance particulière pour Mauléon, qui se trouve maintenant à égalité de points avec Oloron au classement de la Fédérale 1. Les deux équipes devront encore batailler pour espérer accéder aux phases finales et cette victoire met Mauléon en position favorable pour atteindre cet objectif.

Le rugby est un sport qui fait vibrer les foules et les supporters de Mauléon ont été récompensés de leur fidélité en applaudissant chaleureusement leurs joueurs à l’issue de ce match crucial. Les joueurs ont pleinement ressenti le soutien de leur public et cela a certainement contribué à leur succès sur le terrain.

Le rugby est également un sport qui encourage la camaraderie et le fair-play. Les joueurs de Mauléon ont salué leurs adversaires à la fin du match, reconnaissant leur combativité et leur talent. Ce respect mutuel est une valeur essentielle dans le rugby et il est réconfortant de voir les joueurs se comporter en véritables gentlemen sur le terrain.

Pour en savoir plus sur cette victoire de Mauléon contre Oloron en Fédérale 1, consultez l’article complet sur notre site. Restez connectés pour suivre toutes les actualités du Rugby/Fédérale 1 et des autres compétitions sportives. Le prochain match promet d’être tout aussi palpitant !