Rugby : « Et le scandale a éclaté !  » Des joueurs posent nus sur un rond-point, indignation et plainte pour « exhibition …

L’équipe de rugby du Rugby Club du Diamant en Martinique vient de se retrouver au cœur d’une affaire qui fait grand bruit. Tout est parti d’une blague potache qui a rapidement tourné au scandale, avec des conséquences potentielles sur le plan judiciaire. Dimanche 3 décembre dernier, quelques joueurs de l’équipe première ont eu une idée pas très conventionnelle. Ils se sont rendus sur l’un des ronds-points de la ville et, en plein jour, ont décidé de se déshabiller pour une séance photo. Leur but ? Réaliser un calendrier original pour leurs fans. Cependant, cette initiative loufoque a rapidement dégénéré. Des passants et des automobilistes présents sur les lieux ont non seulement assisté à la scène, mais ont également pris des photos qu’ils ont ensuite diffusées sur les réseaux sociaux. La nouvelle est rapidement parvenue aux oreilles du maire de la commune, Hugues Toussay, qui s’est montré choqué par cette exhibition publique. Le maire a fermement condamné cet acte d’exhibitionnisme et a décidé de porter plainte pour exhibition sexuelle, un délit passible d’un an de prison et d’une amende de 15 000 euros. Il a également exprimé sa préoccupation quant à l’image que les joueurs ont renvoyée aux habitants de la commune, ainsi qu’aux enfants qui participent aux cours de l’école de rugby. Le président du club, quant à lui, s’est rapidement désolidarisé de cette initiative. Il a tenu à souligner que cette initiative ne reflétait pas la position du club, mais faisait partie d’une décision personnelle de certains joueurs. Il a également précisé que la majorité des joueurs impliqués étaient des métropolitains, une information qui a été détournée par certains extrémistes pour alimenter les tensions. La réaction de la population locale a été mitigée. Certains ont trouvé cette blague totalement inappropriée, tandis que d’autres ont estimé qu’il s’agissait d’une simple plaisanterie. Néanmoins, cet incident a eu un impact sur les activités du club. Les cours à l’école de rugby ont été temporairement suspendus, et les joueurs concernés sont actuellement suspendus de l’équipe. Des mesures disciplinaires supplémentaires, telles que le licenciement, pourraient être prises à leur encontre. Il est important de souligner que cet incident ne doit pas être généralisé à l’ensemble de l’équipe ou du club. Il s’agit d’une initiative individuelle qui a été mal interprétée et qui a eu des conséquences négatives. Le Rugby Club du Diamant compte 200 licenciés et joue un rôle important dans la communauté locale. Il serait dommage de laisser cet incident ternir l’image du club dans son ensemble. En conclusion, cette blague qui a pris une tournure scandaleuse aura certainement des répercussions sur l’équipe de rugby du Rugby Club du Diamant. Il est essentiel de tirer les enseignements de cet incident et de prévenir de tels comportements à l’avenir. En attendant les suites judiciaires de cette affaire, le club devra gérer les conséquences sur son image et sur ses activités.

Source: ladepeche.fr