Rugby en Dordogne : Belvès se sépare de David Mongis, « mais il n’y a aucun problème entre nous »

Rugby en Dordogne : Belvès se sépare de David Mongis, « mais il n'y a aucun problème entre nous »

Le départ de David Mongis en tant qu’entraîneur des Sangliers du Stade Belvésois a été causé par leur défaite face à Causse Vézère le 17 décembre dernier. Après une réunion avec le bureau du club, le président Jean-Pierre Peuch a informé Mongis de sa décision de mettre fin à sa collaboration. Cependant, il n’y a aucun problème entre eux et Mongis garde un bon souvenir de son passage au club. Les Sangliers ne réalisent pas un solide début de saison, actuellement classés neuvièmes de leur poule de Fédérale 2. Les mauvais résultats ont été la principale raison de l’éviction de l’ancien pilier. Les relations tendues avec le groupe et des compétences jugées limitées ont également joué un rôle dans cette décision. Il est important de noter que l’infirmerie est pleine et que Mongis n’est pas responsable des nombreuses blessures, dont six fractures, subies par les joueurs. Cette situation a contribué à sa mise à l’écart. Mongis lui-même admet qu’il y avait des problèmes de fonctionnement au niveau du staff, ce qui s’est répercuté sur les résultats de l’équipe. Malgré tout, il garde un bon souvenir du club et du président, reconnaissant leur droiture et leur clarté dans les échanges. Il mentionne également avoir fait confiance aux joueurs formés localement, en alignant jusqu’à 20 d’entre eux lors des matchs. Malheureusement, cela n’a pas suffi et il considère son passage au club comme un échec. Patrice Larénie, l’entraîneur des trois-quarts, reste en poste, mais le club a fait appel à Frédéric Beltzung, un ancien du club, pour remplacer Mongis. D’autres changements pourraient également avoir lieu dans les prochains mois du côté du stade Sem-Gallet, nous resterons donc à l’affût. En conclusion, la défaite face à Causse Vézère a scellé le destin de David Mongis en tant qu’entraîneur des Sangliers du Stade Belvésois. Malgré certains problèmes, Mongis garde une bonne image du club et souhaite bonne chance à l’équipe pour la suite de la saison.

Source: sudouest.fr

Rugby en Dordogne : Belvès se sépare de David Mongis, « mais il n’y a aucun problème entre nous »

Une décision surprenante mais amicale

Dans le petit village de Belvès, situé au cœur de la magnifique région de la Dordogne, le rugby est une véritable passion. Cependant, une nouvelle inattendue a récemment secoué l’équipe locale : le départ de David Mongis, un joueur emblématique de l’équipe. Mais ne vous inquiétez pas, car selon les dires de Mongis lui-même, « il n’y a aucun problème entre nous ».

Une séparation en bons termes

Lorsque la nouvelle de la séparation de Belvès et de David Mongis a été annoncée, de nombreux supporters et joueurs ont été surpris. Mongis, qui a joué un rôle clé dans l’équipe depuis de nombreuses années, était apprécié de tous pour ses compétences et sa bonne humeur sur le terrain. Pourtant, malgré cette décision, il affirme qu’il n’y a aucun conflit ou malentendu entre lui et le club.

Une nouvelle aventure pour Mongis

Alors, pourquoi cette séparation ? Selon Mongis, il est temps pour lui de relever de nouveaux défis et d’explorer de nouveaux horizons. Il souhaite élargir ses compétences et tenter sa chance dans une équipe différente. Bien qu’il soit triste de quitter Belvès, il est également excité par cette opportunité de découvrir de nouveaux environnements et de rencontrer de nouveaux coéquipiers.

Le soutien indéfectible de Belvès

Malgré le départ de Mongis, l’équipe de Belvès reste solidaire et fière de son ancien joueur. Le président du club a d’ailleurs déclaré : « Nous souhaitons à David Mongis le meilleur pour la suite de sa carrière. Il a toujours été un atout précieux pour notre équipe, et nous sommes fiers de tout ce qu’il a accompli avec nous ». Un témoignage touchant qui montre que, malgré leur séparation, le respect et l’amitié restent intacts entre eux.

Une page se tourne

Avec le départ de David Mongis, l’équipe de Belvès se prépare à tourner une nouvelle page de son histoire. Ce joueur a laissé une marque indélébile dans le club, mais désormais, de nouvelles opportunités s’offrent à eux. Le rugby en Dordogne continuera de vivre et de vibrer grâce à la passion et au talent des joueurs qui composeront l’équipe futur, tandis que Mongis se lance dans de nouvelles aventures sur d’autres terrains.

Pour en savoir plus sur le rugby en Dordogne, cliquez ici.