Rugby : en colère, Helena Noguerra publie une tribune après la diffusion de photos d’elle et de Fabien Galthié nus

Rugby : en colère, Helena Noguerra publie une tribune après la diffusion de photos d'elle et de Fabien Galthié nus

Helena Noguerra dénonce la publication de photos intimes sans son consentement

La célèbre comédienne Helena Noguerra n’a pas tardé à réagir après la publication de photos compromettantes d’elle et du sélectionneur Fabien Galthié par le magazine Voici. Dans une tribune poignante publiée dans Libération, elle dénonce fermement la diffusion de ces clichés sans leur consentement.

Un silence brisé

Une semaine après que le magazine Voici ait dévoilé des photos intimes de Fabien Galthié et d’Helena Noguerra sur une plage de Normandie, la comédienne a décidé de sortir de son silence dans une tribune percutante publiée dans Libération. Dans son article intitulé « Etre libre, ce n’est pas être en ‘libre-service' », elle exprime sa colère face à cette violation de leur vie privée.

Un acte de vol et de non-consentement

Dans sa tribune, Helena Noguerra exprime son indignation quant au vol de ces photos et à leur publication sans leur consentement : « Je ne me résigne pas à rester dans le silence et dans cet état de sidération dans lesquels l’exposition de mon anatomie (et de celle de mon conjoint) en couverture d’un magazine people a provoqué en moi. Des photos qui ont été volées alors que nous étions ‘seuls au monde’, puis publiées sans notre consentement », écrit-elle avec émotion.

Une dénonciation de la presse sensationnaliste

Dans sa tribune, Helena Noguerra critique vivement une certaine presse qu’elle qualifie de « charognarde ». Elle souligne qu’il est dérisoire de minimiser l’impact de cette invasion de leur vie privée : « Oh bien sûr, rien de grave hein… Je sais bien qu’il est dérisoire de venir pleurnicher sur un téton exposé ! J’en ai bien conscience », écrit-elle avec une pointe d’ironie. Elle ajoute également : « C’est la liberté de la presse. » Et la mienne, de liberté à ne pas vouloir être un spectacle permanent, on en parle ? »

Des mesures juridiques prises

Le couple a décidé d’agir en portant plainte contre le magazine Voici. Leurs avocats ont immédiatement demandé l’interdiction de la publication de ces photos. Ils considèrent cette violation de leur vie privée comme une atteinte à un respect fondamental. Le clan Galthié prendra toutes les mesures juridiques nécessaires pour protéger leurs droits et préserver leur sphère privée, selon les déclarations de leurs avocats auprès du Figaro.

Helena Noguerra a bravement pris la parole pour dénoncer cette intrusion dans leur vie privée et rappeler que le respect de la vie privée est un droit fondamental. Espérons que son message puissant puisse sensibiliser le public sur l’importance du consentement et de la protection de la vie privée dans l’ère numérique.

Source: lefigaro.fr