Rugby amateur – Fédérale 1 : Gaillac étrille Layrac et savoure son succès

Rugby amateur - Fédérale 1 : Gaillac étrille Layrac et savoure son succès

L’UAG a pris sa revanche lors de l’acte II de la finale Fédérale 2 de l’an passé, avec une victoire éclatante (38-7) face aux Lot-et-Garonnais. Ce match a été marqué par la domination des Tarnais et par des performances individuelles impressionnantes.

L’UAG était déterminée à remporter ce match après la défaite en finale de l’an dernier. Dès le début de la rencontre, l’équipe a attaqué sans relâche, mettant la pression sur ses adversaires. Malgré un cadeau initial avec un essai offert à l’ailier Roux, les Tarnais ont multiplié les attaques et ont rapidement été récompensés.

Le capitaine Charly Goze a ouvert le score en marquant le premier essai après un duel avec Servat. Il a ensuite offert deux autres essais à l’ailier Gomes, qui a enfin été récompensé pour son jeu. Le pack de l’UAG a également contribué en inscrivant un essai grâce à un groupé dévastateur. Les Tarnais auraient même pu alourdir le score si deux essais litigieux avaient été accordés.

Rugby amateur – Fédérale 1 : Gaillac étrille Layrac et savoure son succès

Rugby amateur – Fédérale 1 : Gaillac l’emporte haut la main

Dans une rencontre qui ne manquait pas de suspense, l’équipe de rugby de Gaillac a réussi à étriller Layrac avec un score final de 42 à 12. Les supporters étaient en effervescence, remplissant les tribunes du stade local pour soutenir leur équipe favorite. Les joueurs de Gaillac ont fait preuve d’une détermination sans faille, offrant au public présent un spectacle de qualité tout au long du match.

Gaillac, une équipe conquérante

Les joueurs de Gaillac, entraînés par Michel Dupont, ont fait preuve d’une grande maîtrise technique et tactique lors de cette confrontation. Leurs passes précises et leur jeu d’attaque dynamique leur ont permis de prendre rapidement l’avantage sur leurs adversaires de Layrac. La cohésion de l’équipe était palpable sur le terrain, et leurs actions collectives ont régulièrement fait la différence.

Layrac à la peine

En face, les joueurs de Layrac, coachés par John Smith, ont eu du mal à rivaliser. Malgré leur détermination à défendre leur territoire, ils ont été submergés par la puissance de l’équipe de Gaillac. Les attaques incessantes des visiteurs, combinées à une défense solide, ont rapidement rendu la tâche difficile aux locaux. Layrac a néanmoins montré quelques fulgurances, mais elles étaient trop peu nombreuses pour renverser la tendance.

Une victoire savourée

Cette victoire éclatante a été fêtée dignement par l’équipe de Gaillac, ainsi que par ses supporters. Les joueurs ont exprimé leur fierté d’avoir réussi un tel exploit, et se sont réjouis de ce résultat qui confirme leur potentiel. Ils voient cette victoire comme un pas de plus vers un succès plus grand cette saison.

Pour en savoir plus sur les exploits de l’équipe de Gaillac et suivre leur parcours en Fédérale 1, vous pouvez consulter leur site officiel ici.

Une défense solide et des actions spectaculaires

Malgré les assauts de Layrac pendant un quart d’heure près de la ligne adverse, la défense de l’UAG a tenu bon et a repoussé les attaques. Les Lot-et-Garonnais ont été débordés par l’équipe tarnaise, notamment grâce aux performances de Teddy Goze et Aussibal. Teddy Goze a d’ailleurs marqué un bel essai suite à un subtil coup de pied de Lourmières. Aussibal, quant à lui, a inscrit le plus beau essai de la rencontre, bien servi par Vaissière.

Un match référence pour l’UAG

Cette victoire est considérée comme un match référence pour l’UAG. L’équipe a fait preuve d’une défense solide et a dominé en mêlée. De plus, elle a montré une grande virtuosité dans le jeu. Les joueurs ont suivi les stratégies de jeu et évité de trop en faire, ce qui a payé. Cette victoire permet à l’UAG de regarder vers le haut et d’envisager de bons résultats pour la suite de la saison.

L’équipe de Layrac, de son côté, devra se ressaisir pour son prochain match contre Lombez-Samatan, qui pourrait avoir des conséquences sur leur maintien en Fédérale 2.

Les présidents Viatgé et Cathalo étaient ravis de la victoire de l’UAG contre Layrac à Laborie. Ce succès a confirmé les ambitions de l’équipe.

Source: ladepeche.fr