Rugby amateur. Des signaux positifs pour l’avenir du SC Pamiers (Fédérale 1)

Rugby amateur. Des signaux positifs pour l'avenir du SC Pamiers (Fédérale 1)

Le club de rugby appaméen se retrouve dans une situation difficile depuis sa dernière assemblée générale du 17 novembre. Avec une dette s’élevant à 259 000€ et l’absence d’un président, le futur du club semblait incertain. Cependant, des mesures ont été prises en coulisses pour sauver le club de la disparition. Même si des signes positifs commencent à se manifester, la situation reste fragile. Difficile de démêler le vrai du faux dans cette affaire. Plus d’une semaine après l’assemblée générale, certaines perspectives commencent à se dessiner pour le SC appaméen. Toutefois, il est important de rester prudent car les choses peuvent rapidement évoluer dans ce genre de situation délicate. Personne ne sait vraiment quelle sera l’issue de cette affaire. Un premier indice des changements en cours est le report probable de l’assemblée générale prévue pour le 30 novembre. Selon les statuts du club, en l’absence d’un comité directeur élu, il est possible d’organiser une nouvelle assemblée générale dans un délai minimum de 6 jours sans délai maximum. Eric Pujade, adjoint aux sports à la mairie de Pamiers, explique cette situation. Malgré ces évolutions, il reste une certaine inquiétude. Le club n’a plus de président depuis la démission de Fabrice Pech le soir du 17 novembre. Ajoutez à cela les dettes importantes et une situation sportive chaotique, la situation ne s’améliorera pas du jour au lendemain. Toutefois, une réunion a eu lieu récemment entre toutes les parties concernées et les résultats sont très positifs. Eric Pujade se réjouit de cette avancée, affirmant que « le tourbillon négatif commence à s’inverser ». Cette inquiétude a suscité des réactions et une mobilisation générale est en marche. La priorité actuelle est de trouver un nouveau président pour guider le club et remettre les choses en ordre. Selon nos informations, une personne a manifesté son intérêt ces derniers jours. Néanmoins, cette personne souhaite prendre une décision finale en ayant toutes les garanties nécessaires. Cette personne ne veut pas venir avec de l’argent, mais plutôt avec l’ambition de rassembler les forces pour surmonter les difficultés des 18 derniers mois et repartir de l’avant. Les discussions sont en cours et la réponse pourrait prendre du temps. Le SCA est au bord du précipice, ce qui a bouleversé beaucoup de personnes. Personne ne souhaite voir ce club centenaire disparaître. Cependant, s’il se relève, cela devra se faire de manière solide avec les bonnes personnes aux bons postes et une prise de décisions plus claire, tant sur le plan sportif que financier. Ces derniers jours, des rumeurs circulent sur un éventuel forfait général de l’équipe première des Damiers en Fédérale 1 en raison de problèmes d’effectif. Cependant, aucune décision définitive n’a encore été prise. Selon les informations disponibles sur FFR compétition, la réception de Layrac est toujours prévue pour le dimanche 3 décembre. Le 17 novembre, le Sporting-Club appaméen était dans une situation « critique » selon le commissaire aux comptes. Aujourd’hui, les Damiers sont encore loin d’être sortis d’affaire, mais certains signes laissent entrevoir une évolution positive. Reste à voir comment les choses vont évoluer dans les prochains jours et si le club parviendra à se redresser.

Source: ladepeche.fr