Rugby amateur : « Beaucoup de colère, de peine et de tristesse… » Le Sporting-Club appaméen au bord du gouffre en …

Rugby amateur : "Beaucoup de colère, de peine et de tristesse..." Le Sporting-Club appaméen au bord du gouffre en ...

Le Sauvetage en Péril : Le SC Appaméen en Quête de Solutions Dans un véritable suspense financier, le SC Appaméen (Fédérale 1) se retrouve face à de gros problèmes de dettes, mais également de gouvernance. Avec un montant de 259 000 € de dettes accumulées, le club dispose de quinze jours pour trouver des solutions avant de voir sa survie compromise. Au cours d’une assemblée générale tendue qui s’est déroulée vendredi dernier, la situation critique des Damiers a été mise en lumière, mais il reste encore un espoir de renverser la situation. Des Comptes Catastrophiques et une Gestion Déficiente Les chiffres parlent d’eux-mêmes : au 30 juin de cette année, les dettes du SC Appaméen s’élevaient déjà à 182 331 €. Et depuis cette période, les dépenses n’ont fait qu’augmenter. Vanessa Mico, vice-présidente du club, a annoncé lors de l’assemblée générale que la dette actuelle atteint désormais 199 373 €, sans compter les factures en cours d’un montant de 58 965 €. La situation est alarmante. Lors de cette réunion, Bertrand Serrano, le commissaire aux comptes du cabinet BSPL, a exprimé son inquiétude en mettant en avant les failles de la gestion du club. « On manque d’argent et de gouvernance. Aujourd’hui, je ne vois pas le président et ça me dérange. Surtout pour vous. J’ai déclenché une procédure d’alerte pour signaler les difficultés que je rencontre. Mon rôle, c’est de vous sensibiliser à la situation. Tout le monde va devoir faire un effort. Dans les quinze prochains jours, les décisions que vous allez prendre seront décisives pour la survie du club. Il faut vite changer les choses » a-t-il déclaré. Une Dernière Chance pour le Club Le SC Appaméen dispose d’une fenêtre de quinze jours pour tenter de redresser la barre. Faute de quorum lors de la réunion, la démission du comité directeur n’a pas pu être actée, c’est pourquoi une nouvelle assemblée générale a été convoquée. Celle-ci représente la dernière chance de survie pour le club centenaire. Il est ainsi crucial de mettre en place une nouvelle gouvernance afin d’éviter la disparition du club. Comme l’a souligné Éric Pujade, adjoint aux sports à la mairie de Pamiers, « Il faut un patron, de l’argent, on verra ensuite. On travaille déjà avec la FFR pour savoir ce qu’on peut faire ». La mobilisation de tous les acteurs du club sera primordiale lors de la réunion à venir. L’Appel Émouvant des Joueurs En fin d’assemblée, tous les joueurs de l’équipe première et des Espoirs fédéraux se sont unis dans une démonstration de solidarité. Cédric Gatti, capitaine de l’équipe de Fédérale 1, a exprimé ses sentiments, empreints de colère et de tristesse face à la situation critique du club. Malgré tout, il n’a pas abandonné l’espoir et a appelé à la mobilisation de tous afin de sauver le club : « On ne veut pas lâcher, mais c’est très dur. Ce qui serait bien, c’est que tout le monde vienne aider ». Un vibrant appel qui a résonné dans l’espace Balussou où se déroulait la réunion. Le temps est donc compté pour le SC Appaméen. Avec seulement quinze jours pour trouver des solutions, le club centenaire se bat pour sa survie. Cette histoire montre l’importance de la gestion financière et de la gouvernance dans le milieu sportif. Espérons que les décisions prises lors de la prochaine assemblée générale permettront de renverser la tendance et de redonner un avenir au SC Appaméen. Nous ne pouvons que souhaiter bonne chance à ce club emblématique et espérer un dénouement positif.

Source: ladepeche.fr

Rugby amateur : « Beaucoup de colère, de peine et de tristesse… » Le Sporting-Club appaméen au bord du gouffre en …

Rugby amateur : Le cauchemar du Sporting-Club appaméen

Le monde du rugby amateur est en émoi suite à la crise qui frappe le Sporting-Club appaméen. Ce club emblématique, situé dans la charmante ville de Pamiers, se trouve actuellement au bord du gouffre et doit faire face à de nombreux problèmes.

La situation est telle que les membres du club expriment à la fois de la colère, de la peine et de la tristesse. Leur amour du rugby, qui les réunit depuis des années, est mis à rude épreuve.

Le principal souci du Sporting-Club appaméen est financier. Les coûts d’exploitation du club ont considérablement augmenté ces dernières années, tandis que les recettes stagnent. Cela a créé un déséquilibre alarmant dans les finances du club.

En conséquence, le Sporting-Club appaméen se retrouve aujourd’hui avec des dettes importantes. Les sponsors ne sont plus aussi généreux qu’auparavant, et le club peine à attirer de nouveaux partenaires financiers.

Pour tenter de résoudre cette crise, le club a lancé une campagne de financement participatif, espérant que la générosité des supporters permettra d’améliorer la situation financière. Un appel à l’aide a également été lancé aux instances régionales et nationales du rugby, dans l’espoir de bénéficier d’un soutien supplémentaire.

Mais malgré ces initiatives, la situation reste alarmante. Certains joueurs phares du Sporting-Club appaméen ont même envisagé de quitter le club pour trouver de meilleures opportunités ailleurs.

Le rugby amateur est un pilier important de la culture sportive locale, et la possible disparition du Sporting-Club appaméen serait une véritable tragédie pour la communauté. Ce club a permis à de nombreux jeunes de pratiquer leur sport favori et de développer leur passion pour le rugby.

Il est donc essentiel de soutenir le Sporting-Club appaméen dans cette période difficile. Le lien ci-dessous offre plus d’informations sur le cauchemar que traverse le club, ainsi que sur les différentes façons de les aider : Rugby amateur : Le cauchemar du Sporting-Club appaméen.

Que nous soyons joueurs, supporters ou simples passionnés de rugby, il est temps de se mobiliser et de soutenir le Sporting-Club appaméen. Ensemble, nous pouvons contribuer à sauver ce club et préserver l’esprit du rugby amateur.