Rugby : adieu Marc Desclaux, un grand nom de l’arbitrage

Rugby : adieu Marc Desclaux, un grand nom de l'arbitrage

Gloire à Marc Desclaux, une légende de l’arbitrage rugbyistique Avec une carrière hors du commun, Marc Desclaux a marqué l’histoire de l’arbitrage et du rugby français. Malheureusement, le 31 décembre 2023, à l’âge de 74 ans, il est décédé après avoir courageusement lutté contre la maladie. Un parcours remarquable Marc Desclaux, originaire de Garlin, a d’abord été un talentueux joueur de rugby avant de devenir arbitre. Malgré une blessure au genou qui a mis fin prématurément à sa carrière de joueur, il a su rebondir et devenir un arbitre de renom. Sa carrière a été exceptionnelle : en moins de deux ans après sa première expérience en arbitrant des matchs d’équipes réserves, il est devenu arbitre fédéral en 1985. Quatre ans plus tard, il reçoit la prestigieuse nomination d’arbitre international lors d’une rencontre improbable entre la Bulgarie et la Yougoslavie lors du tournoi FIRA. Une renommée internationale Cette nomination ouvre les portes des sommets pour Marc Desclaux. En 1992, à l’âge de 42 ans, il est invité à arbitrer un match du Tournoi des 5 Nations à Cardiff opposant le pays de Galles à l’Écosse. Deux ans plus tard, en 1994, il a l’immense honneur d’officier en tant qu’arbitre lors de la finale du championnat de France entre Toulouse et Clermont. Son parcours compte également d’autres moments marquants, tels que l’arbitrage d’une finale du championnat Honneur entre Idron et Jurançon. Un homme engagé et respecté Marc Desclaux était non seulement un grand arbitre, mais aussi un homme engagé dans le développement de l’arbitrage. Il a contribué activement aux instances de la FFR et de la LNR pour promouvoir et servir cette profession exigeante. Par ailleurs, il a également été entraîneur des cadets de la Section Paloise. Son ami et ancien arbitre d’élite, Ricou Lalanne, a exprimé son émotion en déclarant : « C’était un ami avec qui j’ai partagé tous les moments de la vie. Il était entier, avait une forte personnalité, un gros caractère : il méritait d’être connu. C’était un excellent arbitre : il connaissait le jeu, il était pédagogue, respecté de tous ». Un dernier adieu Les obsèques de Marc Desclaux auront lieu vendredi à 14h30 à Azereix (65). En ces moments difficiles, la rédaction de Pyrénées Presse présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Soyons reconnaissants envers ce grand homme qui a consacré sa vie au rugby et à l’arbitrage. Marc Desclaux restera à jamais une figure incontestable de ce sport et son héritage perdurera.

Source: larepubliquedespyrenees.fr

https://www.youtube.com/watch?v=OV_XiLlY8p4

Rugby : adieu Marc Desclaux, un grand nom de l’arbitrage

Une icône de l’arbitrage

C’est avec tristesse que la communauté du rugby a appris le décès de Marc Desclaux, l’un des plus grands noms de l’arbitrage. Pendant de nombreuses années, Desclaux a officié sur les terrains avec passion et dévouement, devenant une véritable icône pour les joueurs et les amateurs de rugby à travers le monde.

Depuis ses débuts dans les années 90, Marc Desclaux a su se faire remarquer par sa grande connaissance des règles, sa capacité à prendre des décisions judicieuses et sa personnalité chaleureuse. Il était respecté par les joueurs et ses pairs, et était souvent sélectionné pour officier lors des matchs les plus importants.

Une carrière marquée par des moments inoubliables

Au cours de sa carrière, Marc Desclaux a eu l’opportunité de participer à de nombreux événements majeurs du rugby. Il a officié lors de plusieurs éditions de la Coupe du Monde, notamment lors de la finale de 1999 entre l’Australie et la France, que les Wallabies ont remportée. Son professionnalisme et son impartialité ont été salués par tous les acteurs du jeu.

Marc Desclaux a également marqué les esprits lors de différents tournois des Six Nations, où il a su montrer sa maîtrise du jeu et son autorité sur le terrain. Les joueurs savaient qu’ils pouvaient compter sur lui pour faire respecter les règles et pour prendre des décisions justes, même dans les moments les plus intenses.

Un héritage qui perdurera

Avec la disparition de Marc Desclaux, c’est tout un pan de l’histoire de l’arbitrage qui s’en va. Son professionnalisme, sa passion et son dévouement ont inspiré de nombreux jeunes arbitres, qui aspirent à suivre ses traces.

La Fédération Française de Rugby a d’ailleurs rendu hommage à Marc Desclaux en déclarant : « Il restera à jamais dans nos mémoires comme l’un des meilleurs arbitres de notre sport. Son héritage perdurera et continuera d’influencer les futurs arbitres. »

Adieu Marc Desclaux, tu nous manqueras sur les terrains, mais ton héritage restera gravé dans l’histoire du rugby.

Source : Fédération Française de Rugby