Rugby: « 40 millions d’euros de déficit en deux ans », Grill annonce que les comptes de la FFR sont dans le…

Rugby: "40 millions d’euros de déficit en deux ans", Grill annonce que les comptes de la FFR sont dans le...

L’assemblée générale de la Fédération Française de Rugby a révélé une situation financière préoccupante. Un déficit de 40 millions d’euros sur deux saisons a été annoncé par le président Florian Grill. Malgré l’entrée de fonds de CVC, l’inquiétude règne quant à la nécessité de trouver 15 millions d’euros supplémentaires pour combler ce déficit. Plusieurs facteurs expliquent cette situation délicate. Tout d’abord, la Coupe du monde de rugby n’a pas généré les bénéfices escomptés. En raison d’un prix d’achat trop élevé des prestations de loges à World Rugby, la Fédération ne récupérera que cinq millions d’euros de cette compétition, au lieu des gains espérés. De plus, une agence chargée de commercialiser ces prestations est proche de la faillite, ce qui pourrait entraîner une perte supplémentaire de cinq millions d’euros. Un autre facteur de perte est l’investissement de 35 millions d’euros dans la construction du centre d’innovation sociétal du rugby de Pantin. Bien que ce centre soit associé à des actions événementielles liées aux matchs du Stade de France, la FFR aurait préféré utiliser ces fonds pour être impliquée dans la future concession de l’enceinte et obtenir des indemnités pour l’impossibilité de l’utiliser lors des Jeux olympiques. Par conséquent, en jouant les matchs du Tournoi des VI Nations en province, la FFR perdra quatre millions d’euros de recettes. Face à cette situation, des mesures d’austérité et d’économies sont nécessaires. La Fédération s’engage à ne pas toucher au fonctionnement du XV de France, mais prévoit néanmoins des ajustements dans les voyages et les logements de l’équipe nationale. Un plan en huit axes a été présenté, mettant notamment l’accent sur le développement du rugby amateur et dans les écoles. Il est crucial de relancer la base du rugby pour développer ce sport, car malgré sa médiatisation, il ne compte que le dixième nombre de licenciés parmi tous les sports en France. Convaincre les collectivités d’investir dans le rugby est primordial pour atteindre cet objectif. En somme, la Fédération Française de Rugby fait face à un déficit financier important, nécessitant des mesures d’urgence pour combler cette perte. Tout en préservant l’équipe nationale, la FFR se concentre sur le développement du rugby à la base, en espérant renouer avec des bénéfices durables.

Source: bfmtv.com

Rugby: « 40 millions d’euros de déficit en deux ans », Grill annonce que les comptes de la FFR sont dans le…

La FFR en difficulté financière : un déficit de 40 millions d’euros en deux ans

Le monde du rugby français est secoué par une nouvelle annonce choc : la Fédération Française de Rugby (FFR) affiche un déficit de 40 millions d’euros sur les deux dernières années. Cette révélation a été faite par Grill, le trésorier de la FFR, lors d’une conférence de presse tenue hier soir.

Ce chiffre alarmant met en évidence les difficultés financières auxquelles la FFR est confrontée. Malgré l’engouement suscité par le rugby en France, avec des compétitions nationales et internationales de haut niveau, il semblerait que la gestion des finances de la Fédération laisse à désirer.

Grill, l’homme qui a annoncé ce déficit, a tenu à souligner les efforts faits par la FFR pour redresser la situation. Des mesures drastiques ont été prises, notamment la réduction des dépenses et la recherche de partenariats financiers solides. Cependant, il est clair que cela ne sera pas suffisant pour combler le déficit actuel.

La FFR est désormais dans l’obligation de trouver des solutions rapides et efficaces pour sortir de cette situation délicate. Certaines voix s’élèvent déjà pour demander une révision de la gestion financière de la Fédération, afin d’éviter de tels déficits à l’avenir.

Cependant, il est important de noter que malgré ces difficultés, le rugby français continue de se développer et de susciter l’intérêt des amateurs de ce sport. Les clubs et les joueurs ont montré une grande résilience ces dernières années, en s’adaptant aux nouvelles contraintes économiques et en faisant preuve de créativité pour assurer leur pérennité.

Il est donc crucial que les acteurs du rugby français, qu’ils soient affiliés à la FFR ou non, travaillent ensemble pour trouver des solutions pérennes et durables pour le financement de ce sport. Le soutien des partenaires commerciaux et des institutions publiques sera également essentiel pour assurer un avenir solide au rugby français.

Le soutien des marques dans la crise

Dans cette période difficile, les grandes marques peuvent jouer un rôle crucial dans le soutien du rugby français. Leur implication financière et leur engagement envers le sport pourraient aider à combler une partie du déficit actuel de la FFR.

Il est donc important que des marques comme Orange, Crédit Agricole ou encore Engie se mobilisent pour soutenir le rugby français dans cette période délicate. Leur soutien financier et leur visibilité peuvent contribuer à renforcer la stabilité financière de la FFR et permettre la continuité du développement de ce magnifique sport en France.

En conclusion, la révélation d’un déficit de 40 millions d’euros en deux ans par Grill, trésorier de la FFR, met en lumière les difficultés financières auxquelles la Fédération est confrontée. Les acteurs du rugby français doivent maintenant unir leurs forces pour trouver des solutions durables et pérennes, afin d’assurer un avenir solide pour ce sport passionnant. Le soutien des grandes marques sera également essentiel pour surmonter cette crise financière.

La FFR en difficulté financière : un déficit de 40 millions d’euros en deux ans