France – Afrique du Sud : cinq erreurs d’arbitrage de Ben O’Keeffe identifiées par World Rugby ?

France - Afrique du Sud : cinq erreurs d'arbitrage de Ben O'Keeffe identifiées par World Rugby ?

La polémique continue après la défaite du XV de France contre l’Afrique du Sud

La défaite du XV de France contre l’Afrique du Sud en quart de finale de la Coupe du monde de rugby 2023 continue de faire parler d’elle. La polémique autour de l’arbitrage de la rencontre ne semble pas se calmer, alors que de nouvelles révélations viennent renforcer les critiques.

Des erreurs majeures de l’arbitre néo-zélandais

Le journal Midi Olympique a rapporté dans son édition de vendredi que des superviseurs de World Rugby ont révisé les images du match et ont identifié cinq erreurs majeures commises par l’arbitre néo-zélandais Ben O’Keeffe. Parmi ces erreurs, trois auraient été défavorables aux Bleus.

Ces décisions contestées ont eu un impact sur le déroulement du match, puisque la France n’a pas réussi à égaliser après la pénalité accordée aux Sud-Africains. Ben O’Keeffe a également commis deux erreurs en faveur de l’équipe adverse, en ne sanctionnant pas un plaquage dangereux de Daman Penaud et en ne sifflant pas un hors-jeu de Woki.

Poursuite de la controverse

Malgré la polémique entourant son arbitrage lors de ce quart de finale, Ben O’Keeffe a été désigné pour arbitrer la demi-finale entre l’Afrique du Sud et l’Angleterre. Cette décision a suscité de vives réactions et relancé le débat sur l’impartialité des arbitres.

La France lésée par l’arbitrage ?

Cette nouvelle révélation sur les erreurs commises par l’arbitre néo-zélandais renforce les suspicions des supporters français quant à l’impartialité de l’arbitrage. La décision de désigner Ben O’Keeffe pour arbitrer la prochaine rencontre entre l’Afrique du Sud et l’Angleterre a également alimenté la colère et la frustration des fans français.

Antoine Dupont, le demi de mêlée emblématique du XV de France, a déclaré dans une interview : « Je ne suis pas sûr que l’arbitrage ait été au niveau de l’enjeu ». Ces propos font écho au sentiment général des joueurs et des supporters français, qui estiment avoir été lésés lors de ce quart de finale.

Il est clair que la polémique autour de l’arbitrage de ce match va perdurer, et les erreurs commises par Ben O’Keeffe risquent d’aggraver les tensions. Il sera intéressant de voir comment cette situation impactera les futures décisions arbitrales et la perception de l’impartialité dans le monde du rugby.

Source: eurosport.fr