Coupe du monde du Rugby 2023 – Insolite. Piqué par une araignée, le Namibien Johan Retief en a fini avec sa Co

Coupe du monde du Rugby 2023 - Insolite. Piqué par une araignée, le Namibien Johan Retief en a fini avec sa Co

Un coup de malchance pour Johan Retief

Une piqûre qui se transforme en infection

Dans la catégorie des anecdotes insolites de la Coupe du monde de rugby 2023, l’histoire de Johan Retief, joueur de l’équipe nationale de Namibie, occupe une place de choix. Malheureusement, cette mésaventure l’a contraint à quitter la compétition.

Titulaire lors de la rencontre contre l’équipe de France la semaine dernière, Johan Retief devait également affronter l’Uruguay ce mercredi soir. Cependant, une piqûre d’araignée à l’hôtel où séjournaient les joueurs namibiens à Aix-les-Bains a provoqué une infection sérieuse. Obligé de recevoir des soins médicaux, le joueur a dû renoncer à participer à la dernière sortie des Welwitschias dans la compétition.

L’inattendu au cœur de la malchance

Chrisander Botha, assistant d’Allister Coetzee, a exprimé sa déception face à cette situation imprévisible : « C’est une situation à laquelle nous ne nous attendions pas. Johan a été très malchanceux, et nous sommes particulièrement déçus car il est un joueur clé pour nous, capable d’évoluer aussi bien en deuxième ligne qu’en troisième ligne. »

La Namibie en proie à la malchance

Une série de coups durs

La sélection namibienne, déjà en difficulté lors de cette Coupe du monde avec trois défaites en autant de matchs, doit faire face à une série de coups du sort.

En plus de Johan Retief, plusieurs autres joueurs sont également indisponibles pour affronter l’Uruguay. Le Roux Malan, victime d’une fracture de la cheville lors du match contre la Nouvelle-Zélande, est évidemment forfait. De plus, le capitaine Johan Deysel, exclu lors de la rencontre contre la France après un plaquage sur Antoine Dupont, ne pourra pas non plus jouer. Pour aggraver la situation, il a écopé d’une suspension de six matchs.

Face à ces nombreuses absences, l’équipe namibienne devra redoubler d’efforts pour terminer la compétition sur une note positive.

Source: rugbyrama.fr