Coupe du monde de rugby: pourquoi Wayne Barnes, arbitre de la finale, est détesté en Nouvelle-Zélande et en…

Coupe du monde de rugby: pourquoi Wayne Barnes, arbitre de la finale, est détesté en Nouvelle-Zélande et en...

Wayne Barnes nommé arbitre de la finale de la Coupe du Monde de Rugby 2023 entre la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud La désignation de l’arbitre pour la finale de la Coupe du Monde de Rugby 2023 entre la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud a été annoncée aujourd’hui par World Rugby. Et c’est Wayne Barnes, un arbitre anglais de 44 ans, qui a été choisi pour diriger ce match tant attendu. Bien que Barnes soit considéré comme une référence dans le domaine de l’arbitrage, il n’est pas exempt de critiques de la part des fans. En effet, il a déjà été la cible de nombreuses critiques de la part des supporters sud-africains et néo-zélandais par le passé. Ces critiques ont même atteint un niveau alarmant, allant jusqu’à des menaces de mort à l’encontre de l’arbitre et de sa famille. La première controverse majeure impliquant Barnes remonte au quart de finale de la Coupe du Monde de Rugby 2007 entre la France et la Nouvelle-Zélande. Les fans des All Blacks ont vivement critiqué l’arbitre après un essai controversé des Bleus à douze minutes de la fin du match. Cette controverse a généré un tel niveau de tension que la page Wikipédia de Barnes a même été modifiée pour annoncer sa fausse mort. Suite à cet incident, Barnes a été placé sous protection par l’IRB (ancien nom de World Rugby) en raison des menaces physiques proférées à son encontre. Il a été accompagné de gardes du corps lors de ses apparitions lors du reste du tournoi, afin de dissuader toute action de vengeance de la part des supporters néo-zélandais. Depuis cet épisode controversé, Barnes a arbitré plusieurs matchs des All Blacks, ce qui a contribué à apaiser les tensions entre lui et les supporters néo-zélandais. Cependant, il est important de noter qu’il a également été critiqué par le directeur du rugby sud-africain, Rassie Erasmus, après un test-match en novembre 2022 remporté par la France face à l’Afrique du Sud. Les publications ironiques d’Erasmus sur les réseaux sociaux ont entraîné des menaces de mort et du harcèlement en ligne à l’encontre de Barnes et de sa famille. Malgré toutes ces controverses et les réflexions qu’il a eues sur son avenir en tant qu’arbitre, Wayne Barnes a décidé de continuer sa carrière et a été choisi pour arbitrer la finale de la Coupe du Monde de Rugby 2023. Cette nomination représente une consécration pour lui, et sera certainement un moment clé de sa carrière. La finale opposant la Nouvelle-Zélande à l’Afrique du Sud promet d’être un match intense et disputé. Toutes les décisions de Wayne Barnes seront scrutées de près, et il devra faire preuve de tout son professionnalisme pour gérer cette rencontre au sommet. Espérons que cette finale se déroulera sans controverse majeure et que l’excellent arbitrage de Barnes contribuera à faire de ce match un moment inoubliable pour les fans du rugby. – Wayne Barnes nommé arbitre de la finale de la Coupe du Monde de Rugby 2023 entre la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud – Les controverses passées autour de Barnes – Les menaces de mort et le harcèlement en ligne à l’encontre de l’arbitre et de sa famille – La décision de Barnes de poursuivre sa carrière malgré les difficultés – La finale de la Coupe du Monde de Rugby 2023 comme moment clé de la carrière de Barnes

Source: bfmtv.com