Coupe du monde de rugby: menacé de mort après la victoire contre la France, le Sud-Africain Cobus Reinach…

Coupe du monde de rugby: menacé de mort après la victoire contre la France, le Sud-Africain Cobus Reinach...

Menacé de mort après la victoire de l’Afrique du Sud en quart de finale

Cobus Reinach, le talentueux demi de mêlée de l’équipe d’Afrique du Sud, a réagi pour la première fois aux menaces de mort qu’il a reçues après la victoire face au XV de France en quart de finale de la Coupe du monde de rugby. Malgré la gravité des propos, Reinach a choisi de délivrer un message d’apaisement.

Un message poignant face à l’adversité

Malgré les tensions et les menaces de mort reçues sur les réseaux sociaux, Cobus Reinach a témoigné de sa grande élégance en répondant à ses détracteurs. Dans un message poignant, il a exprimé sa gratitude envers le soutien de ses coéquipiers et a souligné l’importance de l’esprit d’équipe. « Nous sommes un groupe soudé, une équipe solide, et nous sommes tous là les uns pour les autres. Il y a tellement de choses bien plus graves qui se passent dans le monde en ce moment, mais nous sommes en sécurité et nous pouvons partager nos problèmes entre nous », a-t-il confié.

Une réaction mature face à l’adversité

Plutôt que de se laisser abattre par les menaces, Cobus Reinach a préféré prendre du recul et considérer l’auteur de ces actes comme étant « une personne stupide qui a fait quelque chose de stupide sous le coup de l’émotion ». Une réaction mature qui montre sa capacité à garder son sang-froid, même dans des situations difficiles.

Une finale épique contre la Nouvelle-Zélande en vue

Malgré cet épisode regrettable, Cobus Reinach se tourne déjà vers l’avenir et se concentre sur la finale du Mondial face à la redoutable équipe de Nouvelle-Zélande. Une rencontre de prestige entre deux équipes triples championnes du monde, qui se connaissent très bien.

Les Springboks et les All Blacks se sont affrontés à deux reprises cette année, avec une nette victoire des Sud-Africains lors de leur dernière confrontation (35-7). Toutefois, Reinach reste prudent et reconnaît que ce match sera complètement différent. « Les deux équipes ont beaucoup évolué depuis. La Nouvelle-Zélande pratique un rugby de haut niveau, et nous verrons si nous parvenons à être plus malins qu’eux. Mais les circonstances seront certainement différentes », a-t-il rappelé.

La finale de la Coupe du monde de rugby promet donc d’être un duel épique entre deux grandes nations du rugby. Les spectateurs pourront s’attendre à un match de haut niveau, où l’intensité et la stratégie seront à leur paroxysme.

En attendant, souhaitons à Cobus Reinach et à toute l’équipe des Springboks bonne chance pour cette finale historique !

Source: bfmtv.com