Coupe du monde de rugby : Il quitte les All Blacks et vide son sac

Coupe du monde de rugby : Il quitte les All Blacks et vide son sac

Fin de l’aventure pour Ian Foster, le sélectionneur des All Blacks

Après avoir mené brillamment les All Blacks en finale de la Coupe du monde de rugby, perdue d’un petit point face à l’Afrique du Sud, Ian Foster a décidé de quitter son poste de sélectionneur. Cette décision a été motivée par plusieurs facteurs, dont notamment le manque de soutien qu’il a ressenti tout au long de son mandat.

Une aventure mouvementée pour Ian Foster

Durant ses quatre années à la tête de l’équipe néo-zélandaise, Ian Foster a connu toutes sortes d’émotions. Il a connu des moments de déception et de doute, mais aussi des rebonds inattendus, comme lors de la dernière Coupe du monde où les All Blacks ont réussi à se hisser jusqu’en finale. Cependant, malgré ces succès, Foster est revenu sur cette aventure particulière avec un sentiment mitigé.

Dans une interview accordée à Newstalk ZB, Ian Foster a exprimé sa déception de ne pas avoir remporté le titre mondial : « C’est une immense déception de ne pas avoir franchi la ligne. Nous avons concouru dans une Coupe du monde que tout le monde savait comme l’une des plus dures de tous les temps, et nous l’avons presque fait », a-t-il regretté.

Un manque de soutien

En plus de revenir sur l’épisode de la Coupe du monde, Ian Foster a également évoqué le traitement qui lui a été réservé tout au long de son mandat. Il a souligné les différentes conditions auxquelles il était soumis depuis le début : « Ce furent quatre années intéressantes ! Ça a commencé avec la guerre entre les dirigeants et les joueurs au sujet de Silver Lake et les douze mois qui ont fallu pour que ça se résolve. Une fois que j’ai eu le job, cela a toujours été soumis à certaines conditions. C’était un contrat de deux ans. Et ils ont réussi à avoir le candidat que la moitié de la planète désirait. A partir de la nomination de Scott Robertson, ils scrutaient tout ce que nous faisions. Et quand les gens ont une idée fixe sur quelque chose, il est très difficile de les faire changer d’avis. Je ne dirais pas que c’était un manque de confiance, mais quand vous pensez avoir un plan B, parfois vous ne soutenez pas le plan A autant que vous le pourriez », a déclaré Foster.

Après son passage chez les All Blacks, Ian Foster a décidé de prendre du recul. Il a besoin de « souffler un peu » avant de reprendre du service. Une décision compréhensible après tant d’années intenses passées à la tête de la sélection néo-zélandaise.

Source: le10sport.com