CHAMPIONS CUP. VIDEO. Avec un génie à la baguette, les Harlequins remportent l’orgie de rugby au Racing 92

CHAMPIONS CUP. VIDEO. Avec un génie à la baguette, les Harlequins remportent l'orgie de rugby au Racing 92

Quand il s’agit des clubs français en Champions Cup, ce dimanche n’a pas été leur jour de gloire. Après les défaites du Stade Français et de La Rochelle, c’est maintenant le Racing 92 qui a perdu le fil du match contre les Harlequins.
Les Quins étaient tout simplement meilleurs. Le match entre le Racing 92 et les Harlequins était une promesse de beau jeu, et elle a été tenue ! Les deux équipes se sont livrées à cœur joie, mais malheureusement ce sont les Anglais qui ont eu le dernier mot.
Sur une pelouse synthétique toujours aussi rapide, les séquences de jeu étaient nombreuses et les enchaînements étaient fluides. Cependant, le Racing 92 s’est fait prendre à son propre jeu.
Les statistiques offensives sont en faveur des Quins. Ils ont parcouru plus de mètres avec la balle que les Franciliens, et ont dominé dans les collisions et les franchissements. Les Anglais ont battu plus de défenseurs et ont réalisé plus de passes, d’offloads et de rucks gagnés. Ils ont tout simplement réalisé le match parfait à l’extérieur.
Marcus Smith, l’ouvreur des Harlequins, a été le joueur le plus décisif de la rencontre. Il a inscrit un essai, a été irréprochable dans ses tentatives de transformations et a même réussi un drop. Seule une pénalité manquait à son tableau de chasse. Son association avec Danny Care a fonctionné à merveille, tout comme celle avec André Estherhuizen.
Du côté du Racing 92, Nolann Le Garrec a été indispensable. Il a réalisé un 100% face aux perches et a également marqué un doublé. Siya Kolisi a lui aussi été très en vue, avec notamment un ballon gratté en défense et une belle course pour l’essai de son équipe.
Malgré de bonnes performances individuelles, le Racing 92 a été victime de ses erreurs et de son indiscipline. Les avants franciliens ont été au rendez-vous, mais cela n’a pas suffi pour remporter le match.
Les Harlequins, actuellement sur le podium en Premiership, sont des concurrents sérieux pour cette saison européenne. Ils prennent d’ailleurs la tête du groupe 2, à égalité avec Bath et Toulouse.
En résumé, les clubs français ont encore du travail à faire en Champions Cup. Mais il ne faut pas perdre espoir, car de belles surprises sont toujours possibles dans ce sport passionnant.

Source: lerugbynistere.fr