Aviron Bayonnais : Esteban Capilla récompensé à la Nuit du Rugby

Aviron Bayonnais : Esteban Capilla récompensé à la Nuit du Rugby

Le jeune espoir du rugby français récompensé

Par Laurent Zègre, envoyé spécial – [email protected]

Mis à jour le 21/11/2023 à 8h53.

Le tout jeune troisième ligne de l’Aviron Bayonnais, âgé de seulement 20 ans, a été honoré ce lundi lors de la Nuit du Rugby à l’Olympia de Paris. En effet, il a reçu le prestigieux titre de meilleur joueur du Supersevens, une compétition de rugby à 7.

Un prix qui compte pour le joueur prometteur

Lors d’une interview exclusive, le joueur revient sur l’importance de cette récompense : « Ce prix a une vraie valeur pour moi. J’ai commencé à jouer au rugby à 7 en 2020 et après ma participation au Supersevens en 2021, l’entraîneur de l’équipe de France à 7 m’a approché. Depuis, je travaille avec cette équipe et j’ai même eu la chance de participer à la Coupe du Monde alors que je n’avais que 19 ans. Ce prix représente le travail accompli jusqu’à présent, mais ce n’est pas l’aboutissement ultime. Mon rêve, c’est de jouer aux Jeux olympiques. »

Une organisation du temps bien équilibrée

Interrogé sur la gestion de son emploi du temps, le joueur explique : « Je suis mis à disposition de la Fédération française. Je m’entraîne au quotidien avec l’Aviron Bayonnais et quand il y a des stages ou des tournois IRB, je pars rejoindre les joueurs de l’équipe de France à 7. »

Des objectifs multiples pour l’avenir

En ce qui concerne ses objectifs personnels pour cette saison avec l’Aviron Bayonnais, il déclare : « Mon principal objectif est d’intégrer l’équipe première à moyen terme. Je m’entraîne déjà avec le groupe régulièrement. La saison dernière, j’ai eu l’opportunité de jouer deux matches de Challenge européen, malheureusement j’ai été blessé ensuite. Cependant, mon objectif principal depuis trois ans est de me focaliser sur les Jeux olympiques de 2024. Je suis à 200 % concentré sur cet événement. Si j’ai l’opportunité de jouer quelques matches en parallèle, cela représentera un réel bonus pour moi. »

Le joueur admet que jongler entre ses deux objectifs peut être déstabilisant : « Contrairement à d’autres joueurs qui sont constamment avec leurs équipes de club et de rugby à XV, moi je parcours le monde en allant à Hong Kong, Los Angeles, Dubaï… Cela réduit mes chances de décrocher un contrat en Top 14, mais je refuse d’utiliser cela comme une excuse. Mon objectif reste de jouer en Top 14. Peut-être cette année, mais surtout après les Jeux, je mettrai tout en œuvre pour intégrer le meilleur championnat du monde. »

L’avenir semble radieux pour ce talent prometteur qui n’a pas fini de faire parler de lui sur les terrains de rugby.

Source: sudouest.fr